Le Wilshire Grand Center, le plus haut bâtiment américain à l’ouest du fleuve Mississippi, a officiellement ouvert ses portes à Los Angeles.

Le gratte-ciel vitré, conçu par le cabinet local AC Martin, est surmonté d’une flèche qui porte sa hauteur à 335 mètres, dépassant ainsi la US Bank Tower de plus de 24 mètres.

Wilshire Grand Center by AC Martin
Situé au 900 Wilshire Boulevard, à la limite du groupe de gratte-ciel du centre-ville, ses 73 étages comprennent des espaces de vente au détail et de bureaux, ainsi qu’un hôtel InterContinental.

L’hôtel de 889 chambres propose des restaurants, des bars, une terrasse d’observation en plein air et une piscine sur le toit. Au-dessus, une couronne de verre en forme de voile est éclairée par des LED programmables, qui se poursuivent le long de sa colonne vertébrale.

La construction du projet a coûté environ 1,2 milliard de dollars (940 millions de livres sterling) et a commencé en 2014. Elle a été reconnue comme le plus haut bâtiment de la ville en septembre 2016.

L’US Bank Tower, qui détenait le titre depuis son achèvement en 1989, a récemment ouvert un pont d’observation et a été équipée d’un toboggan extérieur en verre à 1 000 pieds de hauteur.

Une visualisation publiée au début de l’année montre comment la ligne d’horizon de Los Angeles va s’élever d’ici à 2030.

Les projets à grande échelle de BIG et de Frank Gehry sont parmi ceux qui contribueront à la croissance de la ville.

La côte ouest des États-Unis a encore du chemin à faire pour rattraper la hauteur des tours de la côte est. Le One World Trade Center de New York, qui détient le record de hauteur du pays, s’élève à 541 mètres, mais n’est encore que le quatrième plus haut du monde.

Les photos sont de l’utilisateur Flickr Atomic Hot Links.