Le studio brésilien Studio MK27 a fait pivoter le volume supérieur de cette maison en béton située à Brasília afin qu’il s’étende au-dessus d’une étroite piscine pour reposer sur une paire de pilotis.

La maison Osler est située au sommet de l’un des estuaires du lac Paranoá, dans la capitale brésilienne, dont le plan directeur a été établi en 1958 par les célèbres architectes modernistes Lucio Costa et Oscar Niemeyer.


Cela a incité le Studio MK27 à concevoir la résidence comme une mise à jour contemporaine de ce style. Elle en reprend les principales caractéristiques, avec deux volumes en béton de forme carrée placés à angle droit et des pilotis élevant le volume supérieur au-dessus du sol.


« La maison est un commentaire poétique sur l’architecture moderne, surtout sur le modernisme brésilien, à partir d’une relecture contemporaine des matériaux et des techniques de construction », explique le Studio MK27.
Parmi les autres clins d’œil au style du XXe siècle, citons les grandes étendues de vitrage, qui sont en retrait des deux côtés de l’étage supérieur.

Chacune d’entre elles comprend des portes qui s’ouvrent en coulissant pour permettre à la cuisine, au salon et à la salle à manger d’accéder à deux terrasses situées sur le toit du volume inférieur.
Un escalier en béton à double dos, sans rampe, mène de l’une des terrasses à la piscine et à la terrasse, dont l’une des extrémités est ombragée par le volume supérieur.


Des brise-soleil en bois courant le long du bloc du rez-de-chaussée filtrent la lumière dans les chambres. Les lames de bois sont articulées de manière à pouvoir s’ouvrir complètement sur le jardin.
Ces écrans perforés étaient également un élément important du style moderniste brésilien, orienté par le climat tropical du pays.

Un style neutre a été choisi pour l’intérieur de la maison, qui est intentionnellement meublé de pièces basses afin de conserver les vues depuis les fenêtres.

 

Le peintre et sculpteur brésilien Athos Bulcão, qui a créé des dessins pour des bâtiments classiques de Brasília, a réalisé des carreaux pour couvrir un mur. Il présente des cercles et demi-cercles foncés entremêlés d’une version bleue en pointillés.

Ce mur longe l’escalier principal, dont les marches courtes se chevauchent.

Marcio Kogan a fondé le Studio MK27 à São Paulo dans les années 1980. Le studio, qui s’est classé 95e dans la première Hot List de Dezeen, a réalisé un certain nombre de résidences au Brésil.

Citons par exemple une maison de 65 mètres de long dans la campagne brésilienne et une résidence dans la forêt tropicale dotée d’une piscine à débordement sur le toit.

Les photographies sont de Pedro Vannucchi.

Crédits du projet :

Architecture : Studio MK27
Équipe du projet : Marcio Kogan et Suzana Glogowski, Diana Radomysler
Intérieurs : Studio MK27