Trois cuboïdes empilés recouverts de bandes de bois teinté foncé forment cette extension d’une maison des années 1930 à Ljubljana, réalisée par le cabinet slovène OFIS Arhitekti. OFIS Arhitekti a basé la forme des volumes sur les proportions de boîte à chaussures de l’ancienne résidence à deux étages, construite en 1934 par l’architecte Emil Navinsek pour ses deux sœurs âgées.

En conséquence, le studio a baptisé le projet Shoebox House. Les volumes supérieur et inférieur de l’extension sont perpendiculaires à l’ancienne propriété, tandis que le volume central est parallèle. Cela permet de créer des toits-terrasses aux premier et deuxième étages, et de créer des porte-à-faux. Le volume supérieur s’étend également sur le toit plat de la maison existante, que les architectes ont transformé en une terrasse extérieure accessible par la suite parentale. Les boîtes sont empilées avec des décalages de 90 degrés, créant des surplombs et des terrasses, expliquent les architectes. Cela crée des intersections différentes entre l’ancienne et la nouvelle partie à chaque étage.

Les boîtes sont empilées avec des décalages de 90 degrés, créant des surplombs et des terrasses, expliquent les architectes. Cela crée des intersections différentes entre l’ancienne et la nouvelle partie de chaque étage. La maison est située à Trnovo, un village de l’ouest de la Slovénie. Un bardage en bois foncé a été choisi pour compléter les propriétés voisines, même si ce matériau contraste avec le crépi blanc et la base en pierre de la maison d’origine.

Une partie du mur arrière de la propriété existante a été supprimée pour ouvrir sur l’extension, tandis que son intérieur a été restauré dans ses finitions existantes. Les architectes ont choisi une abondance de bois clair pour recouvrir les sols et les plafonds de l’extension. Ce matériau est également utilisé pour créer des meubles intégrés, comme la base du canapé, la plate-forme du lit et les armoires.

L’escalier central, qui longe un mur de béton apparent, est également réalisé en bois. Des planches de différentes longueurs forment le profil dentelé de la rampe centrale, tandis que la garde extérieure est constituée d’une série de boucles métalliques.

Au rez-de-chaussée, l’escalier se trouve entre l’ancienne cuisine et le nouveau salon et la salle à manger ouverts. Des portes vitrées ouvrent cet espace sur le jardin.

Une paire de chambres d’enfants, une chambre d’amis et un bureau occupent l’étage supérieur. Le hall intermédiaire est doté de grandes fenêtres donnant sur le jardin. La chambre principale se trouve au deuxième étage.

OFIS Arhitekti, basé à Ljubljana et classé au 170e rang de la première Dezeen Hot List, est dirigé par les architectes Rok Oman et Spela Videcnik.

Parmi les projets antérieurs du studio figurent une maison dans une grange à bétail reconvertie et un stade bulbeux et tacheté.

Les photographies sont de Tomaz Gregoric.